AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez|
MessageSujet: yuu •• searching for colors Dim 8 Fév - 21:45
Invité
YUU HANAOI
▷ PERSONNAGE

NOM hanaoi, la fleur bleue
PRÉNOM yuu
ÂGE quinze petites années solitaires
NATIONALITÉ japonaise
GROUPE orphelin
ORIENTATION SEXUELLE bisexuel
OCCUPATION lycéen à plein temps

▷ VOUS

PSEUDO robyn
ÂGE quinze ans
PAYS france
AVATAR arima kousei / shigatsu wa kimi no uso
DEPUIS QUAND ECRIVEZ VOUS ? cinq ans bientôt
COMMENTAIRE tops-sites et god j'adore


▷ PHYSIQUE

CHEVEUX bruns et courts, toujours ébouriffés et jamais vraiment coiffés
YEUX d'un bleu éblouissant
TAILLE un mètre soixante-douze
POIDS cinquante kilogrammes
STYLE attitude décontractée, lunettes rectangulaires


PERSONNALITÉ

Il est très énergique et jovial en présence de ses amis, toujours à rigoler et à s'amuser. Il essaie de ne jamais rester seul, de toujours avoir quelqu'un à côté de lui. Il est aussi constamment stressé, il a souvent peur. Peur de ne pas réussir, qu'on ne le comprenne pas. Lorsqu'il est seul, il est soudainement plus timide, plus triste. Il regarde à côté de lui, détourne les yeux en rougissant faiblement. Il marche silencieusement et tristement. Il aime rester seul, cloîtré dans sa chambre à écouter de la musique et lire. Il joue du piano pour son plaisir, adore lire des livres. Il a souvent été seul. À l'école, il jouait pourtant avec ses amis, ne rentrait jamais seul. Mais chez lui, il se sentait terriblement seul. Lorsqu'il voulait parler, il n'en trouvait pas le courage. Il s'est doucement, doucement, fermé du contact de sa famille. Il est très lunatique et peut oublier, ne pas entendre quoi que ce soit. Il essaie de profiter de l'instant présent. Il cherche à trouver quelqu'un pour pouvoir parler mais, au final, il s'accroche trop à ses « amis » et en oublie ceux qui le considèrent vraiment comme un « ami ». Il est très timide, essaie de se faire petit alors que quand il est dans un environnement plus convivial, entouré des personnes qu'il aime, il va mieux. Ne serait-ce qu'un moment, il se sent mieux.


HISTOIRE

Le vent se met alors à souffler, souffler fort. La petite ville s'agite, les cerisiers laissent leurs fleurs s'échapper et se disperser dans les airs dans un gracieux ballet. Et, au centre, tu es là, debout. Tu as les yeux baissés, la mine sombre. Deux jours. Deux jours. Août commençait pourtant bien. Les vacances avaient pourtant bien commencés. Ta meilleure amie avait pu se libérer et venait passer le mois chez toi, pour que vous puissiez vous amuser ensemble après ne pas vous être vus pendant longtemps. Vous aviez tout un programme de choses à aller voir, de chose à faire ou à regarder. Tout allait pour le mieux.

Une chute acheva ce court moment de bonheur. Elle était tombée à terre. Elle ne s'était pas relevée. Plus jamais elle ne pourrait marcher à tes côtés, plus jamais vous ne pourriez vous amuser ensemble. Tu étais resté là, planté dans le parc, après que tes parents t'avaient appelé pour t'annoncer qu'elle ne se réveillerait pas. Tu étais resté planté là, interdit.

Cette mort t'a profondément marqué. Tu jouais les durs devant tes amis, continuant comme si de rien n'était. Mais la solitude que tu éprouvais auparavant s'est aggravée. Tu te sentais si seul, maintenant que tu n'avais plus personne. Tu t'étais complètement fermé à ta famille. Ta mère a eu une maladie grave et est morte un an après, ton père la suivant. Tu étais seul. Seul. Seul. Seul. Seul. Seul. Seul. SEUL.

Ton cœur pleurait la solitude dont tu faisais éternellement part. Un oncle que tu n'avais jamais vu t'a placé dans un orphelinat alors que tu n'avais que douze ans. Même si tu continuais à rire, à fréquenter des gens, tu ne pouvais pas ne pas rester seul. Tu y prenais goût, au final.

Les années passèrent, les cerisiers continuaient depuis ce jour qui aurait dû être si heureux à faire voler leurs fleurs dans le vent. Tu regardais ce spectacle depuis la fenêtre de ta chambre. Tu essayais de t'ouvrir aux autres mais tu trouvais cela si dur de devoir remplacer une existence qui n'étais plus. Tu n'arrivais plus à vivre comme tu le faisais autrefois. Mais il faut bien continuer, voilà le vent qui se lève. C'est une occasion de recommencer lentement, mais sûrement. Tu essaies d'y croire, de croire à une vie plus heureuse. Mais c'est dur lorsque l'on est seul.





Invité
yuu •• searching for colors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alone for a while I've been searching through the dark ...
» Kisa Amaral di ...
» Ran-Mao. Le jouet dangereux~ [. Hot? x3 ]
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» "My hands are searching for you" ? [Pv Alban Chaos, Merom Hellren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyuuka-Colony™ :: PRÊT AU DÉCOLLAGE ? :: Fiches Personnages :: Archives-
Sauter vers: